COMPÉTITIONNER POUR GAGNER

Hommes 22+, Femmes 19+

OBJECTIF

Utiliser un programme et une planification spécifiques pour atteindre les objectifs, les cibles et les résultats visés en entraînement et en compétition.

INTRODUCTION

L’étape Compétitionner pour gagner doit mettre l’accent sur la réalisation des moindres détails déterminés dans le plan annuel d’entraînement/de compétition s’appliquant à l’athlète. Ce dernier (ou cette dernière) doit participer à des événements de calibre mondial et mesurer ses performances par rapport au Classement mondial de golf amateur (World Amateur Golf Ranking – WAGR) ou au Classement mondial de golf féminin Rolex. Pour atteindre l’excellence en compétition au plus haut niveau, l’athlète doit se consacrer entièrement à la maîtrise de chacune des habiletés requises au golf.

RÉFÉRENCES DE PERFORMANCE

À cette étape, les références de performance constituent le principal moyen d’évaluation à la disposition des entraîneurs pour mesurer la performance de l’athlète.

HOMME FEMME
Vitesse de la balle
+260 km/h
Vitesse de la balle
+225 km/h
Nombre de verts atteints en coups prescrits

  • 12–14
Nombre de verts atteints en coups prescrits

  • 11–14
Se tirer d’affaire d’une distance de 50 verges ou moins (en pourcentage)

  • 55–65% depuis le gazon
  • 40–50% depuis le sable
Se tirer d’affaire d’une distance de 50 verges ou moins (en pourcentage)

  • 55–65% depuis le gazon
  • 35–45% depuis le sable
Coups roulés

  • >96% de 1–3 pi
  • 75–80% de 4–5 pi
  • 45–50% de 6–10 pi
  • 20–30% de 11–15 pi

Score combiné (Trackman) de 80 et plus

Coups roulés

  • >96% de 1–3 pi
  • 70–80% de 4–5 pi
  • 40–50% de 6–10 pi
  • 20–30% de 11–15 pi

Score combiné (Trackman) de 78 et plus

CONCEPTS CLÉS

Contact de la balle au centre de la face du bâton.

  • Contrôle de la balle – capable de changer sur demande la trajectoire/déviation.
  • Précision et contrôle de la distance avec tous les bâtons.
  • Conscience accrue et recours à des stratégies pour s’adapter à des conditions changeantes.
  • Entraînement de situation/simulation spécifique à l’événement faisant appel à un arsenal de coups pour le petit jeu de manière à obtenir les résultats voulus dans diverses conditions.
  • Capacité d’appliquer constamment les habiletés acquises pour l’exécution des coups roulés sur diverses conditions de verts lors de compétitions.
  • Capacité de s’adapter avec succès à un plan de match prédéterminé en temps réel.
  • Bonne compréhension des conditions d’impact et des envols de balle associés.
  • Entière compréhension des tendances personnelles (c’est-à-dire les raisons des succès et des échecs).

 

OÙ JOUER

  • Longueur du terrain pour les hommes : 6 900 à 7 400 verges
    • Évaluation de parcours de 75
  • Longueur du terrain pour les femmes : 6 200 à 6 500 verges
    • Évaluation de parcours de 72
  • Le tableau de Recommandation touchant la longueur du parcours de golf.

Golf Course Length Reccomendation-FR

ENTRAÎNEMENT/ENSEIGNEMENT

  • PGA du Canada – Entraîneur de compétiteurs en développement.
  • Équipe de soutien intégrée, menée par l’entraîneur.
  • Les joueurs ont un sentiment d’indépendance quant au programme d’entraînement.

ENTRAÎNEMENT

Programmes d’entraînement individualisés comprenant des séances aléatoires/bloquées imitant la compétition.

  • 44-48 semaines par année (non consécutives).
  • 35-45 heures au total par semaine (comprenant des entraînements sur le parcours et hors du parcours).
  • Semaine d’entraînement – de 3 à 4 parties de 18 trous.
  • Les séances d’entraînement durent de 4 à 6 heures en mettant l’accent sur différentes facettes du jeu de même que sur le repos et la récupération.
  • Répartition des éléments d’entraînement – selon les besoins du joueur.

COMPÉTITION

  • Plans très personnalisés de compétition fondés sur les principes de périodisation.
  • Analyse permanente et réflexion sur la performance.
  • Révision complète avec l’aide de tous les acteurs de « l’équipe de soutien ».
  • Niveau amateur – 13-20 événements de plusieurs parties par année.
  • Niveau professionnel – 20-35 événements de plusieurs parties par année.

ÉQUIPEMENT

  • Révision constante et amélioration de l’équipement personnalisé, y compris le choix des balles, le tout optimisé grâce au recours à des essais scientifiques.

CONNAISSANCE DU GOLF

  • Les spécialistes suggèrent l’intégration d’une organisation de soutien aux fins de planification professionnelle.
  • Gestion des voyages et des aspects financiers et formation aux relations avec les médias.
  • Partenaires d’affaires.
  • Choix et recours aux services d’un cadet professionnel.
  • Examen des exigences concernant le cadet.
  • Entière compréhension des Règles du golf et des règlements anti-dopage.
  • Utilisation constante des statistiques recueillies – c’est-à-dire Shot by Shot.
  • Maîtrise de la cartographie des parcours.

ÉLÉMENTS PHYSIQUES

À cette étape, l’athlète devrait disposer d’une solide base au chapitre de l’efficacité, de la force et de la puissance. L’athlète devrait se concentrer principalement sur l’amélioration de la technique pour optimiser son efficacité à la fois sur le terrain et à la ville. Des stratégies pour assurer la récupération et la régénération maximales associées à un comportement proactif en matière de santé et de bien-être sont des facteurs qu’il est important pour l’athlète de connaître et de mettre en application constamment.

Le personnel expert de soutien de l’athlète (soit les personnes qu’utilise le joueur constamment ou de temps à autre) doit être expérimenté et avoir une compréhension spécifique du plan annuel de l’athlète et des demandes qu’imposent l’entraînement ou les compétitions. Une partie importante de ce programme doit être axée sur la prévention des blessures de même que sur la construction et le maintien d’un corps de golfeur exigé pour connaître une carrière professionnelle fructueuse. Les athlètes doivent répéter ce processus chaque année en mettant principalement l’accent sur le concept de périodisation.

ÉLÉMENTS PSYCHOLOGIQUES

Rendu à l’étape Compétitionner pour gagner, l’athlète devrait se sentir à l’aise en ce qui a trait aux stratégies fondées sur les habiletés mentales et qu’il trouve bénéfiques tout en ayant conscience des aspects qu’il souhaite continuer de croître et de se développer. À cet égard, l’athlète devrait avoir déjà tissé des liens avec un spécialiste, de même qu’avec une bonne équipe travaillant sans relâche à la réalisation des objectifs du joueur (ce programme doit être hautement personnalisé et spécifique à l’athlète). Une réunion doit se tenir au début de chaque saison pour s’assurer que tous les intervenants soient sur la même longueur d’onde tout en précisant des
mécanismes de communication spécifiques (y compris un processus régulier de compte rendu qui peut se dérouler avec l’entraîneur de golf).
Étant donné le niveau de compétition, il est important pour l’athlète de conserver l’aspect plaisir de son jeu. Il faut songer sérieusement à avoir recours à la technologie pour faciliter le développement des habiletés et l’athlète doit voir régulièrement à peaufiner sa technique et à s’entraîner à mettre en application ses habiletés de base (par exemple, des stratégies pour parvenir au calme). Les plans de match, les stratégies de concentration sur le parcours et l’approche avant et après les coups doivent être revus au besoin. À cette étape, la prestation de service doit être individualisée et sous la gouverne de l’athlète.

Les athlètes parvenus à ce niveau sont capables de descriptions de soi plus précises, d’une meilleure prise de conscience et de contrôle de soi. Mais ce développement n’est pas automatique et il varie selon les expériences parentales, sociales, environnementales et culturelles. En général, le cerveau a atteint sa taille adulte, mais il continue de se développer sur le plan neurologique. Les athlètes sont à même de comprendre les exigences techniques du golf, mais les entraîneurs doivent être sûrs que l’athlète comprend pourquoi il fait certaines choses. Cela aidera l’athlète à disposer d’une plus grande motivation et à développer un lien avec l’entraînement, de même qu’avec sa performance en compétition tout en accroissant sa confiance.

La réflexion critique devient plus aiguisée, ce qui confère à l’athlète de plus grandes capacités de prise de décision. Bien qu’ils soient en mesure de rationnaliser comme des adultes, les athlètes, lorsque soumis au stress, n’ont peut-être pas l’habitude de composer avec les difficultés et ils sont susceptibles de prendre de mauvaises décisions. Des discussions sur les options d’apprentissage et d’exploration aideront l’athlète à former des plans de prise de décision qui améliorent la performance. En permettant à l’athlète de fournir plus de commentaires sur leur performance et leur apprentissage avec une rétroaction minimale de la part de l’entraîneur, on lui fournit l’occasion de penser par lui-même.

Il est utile de faire en sorte que les athlètes réfléchissent sur leur apprentissage pour faire le lien avec leurs habiletés mentales dans les contextes d’entraînement et de compétition. Mais il faut garder à l’esprit que le taux d’amélioration peut baisser étant donné que les habiletés exigent plus de perfectionnement, d’où une possible frustration. Les entraîneurs peuvent insister sur toutes les améliorations, y compris sur le plaisir de l’entraînement et des compétitions, ce qui contribuera à soutenir la motivation. Les athlètes peuvent devenir plus spécialisés à ce niveau et consacrer plus de temps à l’entraînement. Pour le maintien de l’équilibre, il est essentiel d’encourager la participation à des activités non sportives.

Puisque les niveaux de maturité varient, les entraîneurs peuvent constater qu’il y a des athlètes prêts à assumer des responsabilités et à accepter les conséquences de leurs actes. Les athlètes seront capables d’auto-analyse et de présenter des habiletés de correction et de perfectionnement. Des habiletés bien développées portant sur le traitement de l’information améliorent la capacité de l’athlète à visualiser des instructions verbales. La victoire devient l’objectif principal et il est donc important de mettre l’accent sur l’établissement d’objectifs pour donner une orientation précise, du soutien et une raison d’être au programme.

Mental Training Framework-FR

CALENDRIER PROFESSIONNEL

Voici un exemple de semaine pour un golfeur professionnel. Prenez note que chaque événement est différent et que l’emploi du temps peut varier en conséquence. d’ensemble de l’athlète.

  • Lun – Arrivée sur place; entraînement si cela est possible
  • Mar –  Échauffement de 1½ heure; entraînement sur 9/18 trous; 2 heures d’entraînement
  • Mer –  Échauffement de 1½ heure et pro-am ou entraînement sur 9/18 trous
  • Jeu – Échauffement de 1½ heure; 18 trous de compétition; 1½ heure d’entraînement après la partie selon l’analyse de la performance – de l’entraînement physique/de la récupération supplémentaires doivent être inclus
  • Ven – Échauffement de 1½ heure; 18 trous de compétition; 1½ heure d’entraînement après la partie selon l’analyse de la performance
  • Sam – Échauffement de 1½ heure; 18 trous de compétition; 1½ heure d’entraînement après la partie selon l’analyse de la performance
  • Dim – Échauffement de 1½ heure; 18 trous de compétition; voyage

FACTEUR DE HANDICAP DE GOLF CANADA

  • Hommes:
    • +3 à +6
  • Femmes:
    • +3 à +6

LISTE DE VÉRIFICATION : COMPÉTITIONNER POUR GAGNER

(BALYI, WAY, ET HIGGS; 2013)

  • Entraînez les joueurs pour qu’ils soient à leur mieux en vue de compétitions majeures.
  • Préparez les joueurs aux défis que posent les compétitions de grande envergure, les voyages et le calendrier associé à la vie d’un professionnel.
  • Utilisez les compétitions mineures pour préparer les stratégies en vue des compétitions majeures.
  • S’assurer que l’entraînement soit de grande intensité et de fort volume (ce processus doit être mis à jour annuellement dans le cadre de la périodisation).
  • Incorporez de fréquentes pauses préventives pour permettre la récupération et la régénération sur les plans physique et mental.
  • Ayez recours à des stratégies de périodisation pour gérer efficacement le calendrier annuel et sur plusieurs années de l’athlète.
  • Maximiser les aptitudes auxiliaires et les éléments de soutien pour améliorer les activités d’entraînement, en compétition et de récupération/régénération.

PARTIES PRENANTES CLÉS

Les tableaux ci-dessous énumèrent les parties prenantes clés associées à cette étape et ce qu’il faut à chacune d’elles pour connaître du succès. L’aide et le soutien des parties prenantes suivantes sont d’une importance vitale pour le développement complet :

Associations de golf provinciales

Organisations nationales

  • Offrent le programme de l’Équipe nationale aux joueurs dépistés.
  • Fournissent l’Ordre de mérite national.
  • Offrent du soutien pour la transition des rangs amateurs aux rangs professionnels.
  • Fournissent l’accès à des entraîneurs de calibre mondial et le soutien de la science sportive aux joueurs dépistés.
  • Fournissent des expériences de compétition appropriées au pays et sur la scène internationale.

Parents

  • Recherchent l’éducation requise concernant les besoins du joueur à cette étape tant sur le plan de la performance que sur celui des aspects financiers.

Établissements de golf

  • Fournissent l’accès à des installations de calibre mondial pour fins d’entraînement et de jeu.
  • Sont capables d’accueillir des compétitions pour les joueurs ayant atteint ce niveau.
  • Étudier des façons de faire appel aux membres pour aider les joueurs en devenir à compenser les importantes dépenses qu’entraînent les compétitions à ce niveau.

Circuits professionnels

  • Offrent des exemptions aux joueurs qui le méritent (autant aux jeunes professionnels qu’aux amateurs dans leur dernière année avant de passer dans les rangs professionnels).
  • Soutiennent les jeunes professionnels dans le développement accessoire portant sur la gestion des aptitudes de vie en qualité de professionnels.

Entraîneurs

  • Font appel/incluent des experts dans différents domaines pour aider à préparer un plan de performance pour les joueurs (individuellement) avec lesquels l’entraîneur travaille.
  • S’assurent d’obtenir la formation appropriée et la certification nécessaire au travail avec les joueurs à l’étape Entraîneur auprès de compétiteurs en développement.
  • Voient à ce que le joueur obtienne le soutien nécessaire tant au chapitre de l’entraînement qu’à celui de la compétition.

Golf Canada
1333 Dorval Dr, Suite 1
Oakville, Ontario, L6M 4X7
1.800.263.0009
golfcanada.ca

PGA of Canada
13450 Dublin Line
Acton, Ontario, L7J 2W7
1.800.782.5764
pgaofcanada.com