S’AMUSER GRÂCE AU SPORT

Hommes 6-9, Femmes 6-8

OBJECTIF

Apprendre à maîtriser les habiletés de mouvement de base et développer les habiletés motrices générales.

INTRODUCTION

S’amuser grâce au sport doit mettre l’accent sur le développement du savoir-faire physique. Il faut continuer à développer les habiletés de mouvement de base introduites à la section Enfant actif et progresser dans le développement des habiletés motrices. La participation de l’enfant à de nombreux sports et à une foule d’activités doit être encouragée. On peut aussi recourir à des activités amusantes en équipes à cette étape. Celle-ci marquera aussi l’initiation à des habiletés spécifiques au golf.

CONCEPTS CLÉS

Initiez

  • Aux coups roulés
  • Aux coups cochés
  • À l’élan complet
  • Au jeu dans les fosses de sable aux abords
    du vert

RÉFÉRENCES TECH

  • Continuez à développer les capacités physiques, les habiletés de mouvement fondamentales, et la base de l’athlétisme – agilité, équilibre, coordination et vitesse.
  • Initier les enfants aux exercices de mouvement axés sur la mobilité, les flexions, les extensions, les inclinaisons latérales, les rotations multisegmentales.
  • Initier les enfants aux termes et aux éléments de base concernant l’équipement de golf, dont la face, le talon, la pointe du bâton, la tige, la poignée.

OÙ JOUER

  • Parcours de 9 trous
  • Programme Partir des tertres avancés
  • Parcours de normales 3
  • Terrains d’exercice
  • Parcours de mini putt

ENTRAÎNEMENT/EN

Tous les instructeurs et les entraîneurs reçoivent une formation de la PGA du Canada entièrement spécifique au type de joueurs ou d’athlètes avec lesquels ils veulent travailler. Le niveau recommandé pour cette étape est indiqué ci-dessous :

  • Devenir instructeur
  • Instructeur auprès de golfeurs débutants

ENTRAÎNEMENT

  • Une référence d’entraînement n’est pas requise à cette étape – le temps consacré à l’entraînement et sa fréquence doivent être à la discrétion de l’enfant.
  • Encourager le plaisir par-dessus tout.

COMPÉTITION

ÉQUIPEMENT

Les bâtons de golf juniors adaptés à l’âge des enfants doivent comprendre, au minimum :

  • Un fer droit
  • Un cocheur
  • Un fer d’allée
  • Un bâton hybride d’allée
  • Un bois

CONNAISSANCE DU GOLF

  • Étiquette (soit s’abstenir de parler lorsqu’un joueur s’élance, à quel endroit sûr se tenir lorsque le jeu se déroule, etc.)
  • Les 11 règles d’or de la sécurité au golf
  • L’enfant est capable de nommer différentes parties du parcours de golf comme le tertre de départ, le vert, l’allée, la fosse de sable et l’herbe longue
  • Les enfants sont initiés au concept de base de la manière de tenir le score et l’ordre de jeu

ÉLÉMENTS PHYSIQUES

À cette étape, on commencera à montrer le développement du mouvement général et des habiletés athlétiques (savoir-faire physique) des enfants. Elle comprendra également l’athlétisme en général et le développement du système nerveux central, soit l’influence et l’activité de toutes les parties du corps. Cette étape consiste parallèlement en une période de fondation critique au cours de laquelle le jeu et l’activité physique non structurée sont cruciaux. Ces aspects sont ensuite combinés à l’exposition à des activités physiques plus organisées et structurées comprises dans des environnements qui favorisent le plaisir et l’amélioration individuelle.

À cet âge, l’accent est mis sur les habiletés de mouvement fondamentales telles que gambader, sauter, virevolter, rouler, frapper du poing, frapper du pied, sprinter et lancer. Le transfert d’habiletés augmentera vraisemblablement si l’on explique aux enfants comment l’habileté requise pour chaque sport présente des caractéristiques communes avec leur jeu au golf.

Jeux et bases de l’athlétisme, soit l’agilité, l’équilibre, la coordination et la vitesse :

ÉLÉMENTS PSYCHOLOGIQUES

Durant cette phase, les enfants devraient commencer à porter leur attention sur les choses qu’ils font et qui marchent bien pour eux (cela servira d’assise pour l’état de performance, et aussi pour l’approche systématique avant et après les coups). Il faut initier les enfants aux habiletés nécessaires pour se « regonfler » et se calmer et c’est le moment idéal pour commencer à parler de l’importance de mettre l’accent sur le processus et la réflexion à ce sujet. Les enfants tirent également avantage de conversations portant sur l’affect négatif et les stratégies à adopter pour le gérer.

Les enfants sont motivés à éprouver du plaisir avec leurs amis. Ils ne peuvent pas écouter ou rester sans bouger pendant de longues périodes et ils sont impatients de bouger. On doit leur fournir des orientations spécifiques et de la rétroaction plutôt que d’avoir recours à la méthode des essais et erreurs. Il en résulte que l’apprentissage se fera au moyen d’une combinaison de moyens visuels, verbaux et pratiques en ayant recours à des méthodes créatives.

L’amorce de la conscience de soi est une composante importante qui fournit aux enfants des outils pour aller de l’avant. Ne pas oublier qu’ils ne peuvent pas apporter des corrections à leurs habiletés de performance à moins de comprendre ce qu’on leur demande spécifiquement. Il est préférable de maintenir l’accent sur un seul aspect.

L’insistance sur les actions et les efforts plutôt que sur les résultats se traduit par un climat motivant pour apprendre. Les enfants sont aussi plus en phase avec le concept d’« équité ».

À cet âge, les compétences linguistiques des enfants s’améliorent et ils aiment utiliser un « nouveau vocabulaire ». C’est amusant de faire preuve de créativité avec les mots pour décrire des habiletés physiques spécifiques au sport. Que vos explications soient brèves et précises. Donnez des instructions précises comme « détends-toi comme le Bedon Jello » plutôt que de simplement dire « détends-toi ». Cela aide les enfants à faire un meilleur lien avec les exercices.

Mental Training Framework-FR

ÉLÉMENTS ADDITIONNELS

Tout aspect introduit à cette étape doit être très simple (par exemple, le concept d’échauffement et de récupération).

LISTE DE VÉRIFICATION : S’AMUSER GRÂCE AU SPORT

(BALYI, WAY, ET HIGGS; 2013)

  • Rappeler aux enfants de s’amuser.
  • Faire participer à de nombreux sports et activités pour assurer un bon développement.
  • Dans la mesure du possible, faire participer les enfants à des programmes qui comprennent une grande variété d’activités.
  • Demander aux enfants de s’entraîner aux habiletés de mouvement fondamentales avant d’aborder les habiletés spécifiques au sport.
  • Mettre l’accent sur l’agilité, la coordination et la vitesse (ACV).
  • Faire appel à des jeux qui développent la force, l’endurance et la souplesse.
  • Initier aux règles et à l’éthique de base des sports.
  • S’assurer que le poids, la longueur, la prise, la tige et la tête du bâton conviennent aux enfants.
  • Ne vous préoccupez pas du score; concentrez-vous sur l’apprentissage et le plaisir.
  • Ne tombez pas dans le piège de la spécialisation – il est de beaucoup préférable de développer des joueurs complets à cet âge.

LE GRAND DÉBAT – QUEL EST MON RÔLE À TITRE DE PARENT?

Jeff Thompson, DIRECTEUR EN CHEF DU SPORT, GOLF CANADA

C’est l’un des aspects les plus délicats et les plus fréquemment discutés touchant le développement d’un jeune golfeur. Le rôle du parent est d’une très grande importance comme partie intégrante de toute l’équipe dédiée à la performance. Je dois souligner cette dernière partie : « comme partie intégrante de toute l’équipe dédiée à la performance ».

Il arrive trop souvent que nous assistions à des incidents où l’engagement ou la perspective d’un parent, souvent par inadvertance, devient malsain et improductif, quant au développement du jeune joueur. Le golf en lui-même doit être en partie blâmé pour ce phénomène en raison de sa nature unique. Dans d’autres sports, l’enfant est amené à un entraînement ou une partie ou à un tournoi où l’entraîneur est toujours présent. Au golf, l’enfant est amené à une leçon ou à une séance d’entraînement, mais l’entraîneur est rarement présent lorsque l’enfant participe à une compétition, en particulier au cours des premières étapes de son développement. Mais cela ne
constitue pas une invitation aux parents pour qu’ils deviennent des pseudo-
entraîneurs; c’est plutôt une occasion pour le jeune golfeur de développer ses habiletés de prise de décision et un sens d’indépendance.

Le meilleur conseil que je puisse donner aux parents sur le point d’être trop impliqués est de prendre un moment pour réfléchir et se demander ce qui est le mieux pour leur enfant. À mon avis, c’est là le meilleur indicateur.

Il y a quelques années, nous avons publié un document appelé « Le rôle des parents et des entraîneurs » (visitez golfcanada.ca/DLTJ).

Dans ce document, nous avons résumé les contributions vitales suivantes d’un parent/tuteur au sain développement des jeunes golfeurs : donner à chaque enfant un amour inconditionnel sans égard à sa performance au golf; fournir de la nourriture, des vêtements et un toit au meilleur de vos capacités; communiquer avec les entraîneurs et les officiels du golf au besoin; avoir une discussion avec l’enfant pour savoir ce qu’il attend de vous en qualité de parent dans le contexte du golf; soutenir et encourager les entraîneurs, les professionnels de la PGA du lieu, les entraîneurs personnels et les officiels du golf.

D’une manière générale, votre rôle comme parent est d’aimer, de soutenir et de récompenser votre enfant. Ne jugez pas, ne jouez pas à l’entraîneur, ne vivez pas par procuration par le truchement de votre enfant. Le golf est déjà assez difficile comme ça!

PARTIES PRENANTES CLÉS

Les tableaux ci-dessous énumèrent les parties prenantes clés associées à cette étape et ce qu’il faut à chacune d’elles pour connaître du succès. L’aide et le soutien des parties prenantes suivantes sont d’une importance vitale pour le développement complet :

Écoles

Municipalités

  • Les centres communautaires appelés à présenter des programmes juniors conformes au DLTJ.
  • Les établissements de golf qui sont la propriété de municipalités devraient être des leaders dans le secteur du golf junior.

Parents

  • Encourager l’enfant à participer à tous les sports.
  • D’autres sports qui permettent d’acquérir les habiletés de mouvement de base s’appliquant au golf.
    • Gymnastique
    • Natation

Établissements de golf

Associations de golf

  • Golf Canada fournit le contenu de DLTJ et continue de mener les initiatives de recherche.
  • La PGA du Canada fait la promotion du Guide du DLTJ auprès de ses membres et participe à la création de programmes.
  • Les Associations de golf provinciales soutiennent la distribution et l’exécution du document.
  • L’Association nationale des propriétaires de parcours de golf connaît le DLTJ et elle en fait la promotion auprès de ses membres.

Entraîneurs/instructeurs

  • Maximiser l’utilisation du Guide du DLTJ pour former des enfants bien développés.
  • Compléter Instructeur auprès de golfeurs débutants de la PGA du Canada.
  • Compléter Entraîneur de golf Communautaire.